Année Nouvelle

Porte de l’Hiver

Petit à petit dans le Royaume Hiver, la nuit dure de plus en plus longtemps, le soleil ne se montre pas beaucoup. Souvent, le ciel est gris. Le brouillard s’installe parfois et on a du mal à trouver son chemin.

La pluie, la neige, le vent sont très présents. Alors on passe du temps à la maison. On reste au coin du feu. On se repose, c’est le monde de l’hiver. Quand il fait nuit, on n’a guère envie de se promener dans les jardins et les forêts. Et puis, on n’y voit pas grand chose.

Tranquillement, doucement, on s’intériorise. La lecture prend toute sa place entre les rêveries devant les flammes de la cheminée ou celles des bougies.

Quelquefois, notre corps se transforme, profitant de cette accalmie et des énergies du moment pour un grand nettoyage et de profondes mutations. Qu’il est bon, alors, de prendre soin de soi et de se chouchouter !

Il se peut, aussi, que l’on ait du mal à s’endormir, voire à dormir, car cette saison froide et sombre nous met en contact avec nos ombres et nos peurs. On peut ressentir ou percevoir des choses étranges qui apparaissent plus souvent dans ces temps où la lumière de l’été s’en va.

Ces s-ombres sont attirés par la lumière qui est en nous de plus en plus. Dans ces cas-là, moi j’appelle mon amie Sérénia. Vous la connaissez peut-être, c’est une Grande Dragonne Blanche (une Fée, ou alors un Ange, selon vos ressentis et vos croyances) Elle veille depuis très très longtemps sur les enfants de la Terre. Elle est emplie d’Amour et de Lumière dorée argentée qui scintille.

Quand je me retrouve face à des peurs ou des ressentis désagréables, j’appelle Sérénia et par ma baguette magique, elle recouvre mon corps et tout ce qui m’entoure de son Amour Doré Argenté. C’est tellement plein d’Amour que je me sens bien et que je n’ai plus peur de rien. Mais en plus, toutes ces choses étranges qui me dérangeaient ou m’embêtaient, deviennent toute gentilles ou elles s’en vont en courant.

Cette petite histoire peut vous paraitre bien naïve et simplette, je l’ai écrite pour L. , pour lui donner une autre version de cette période de la Toussaint ou d’Halloween.

Je n’ai pas la prétention de tout connaitre des religions, croyances ou traditions des différents peuples et cultures de la Terre, présentes ou « passées ».

Pourtant, depuis quelques mois, les énergies planétaires m’ont apporté un éclairage sur ce sujet, me permettant de mettre à bas toutes mes structures/croyances sur le sujet communément appelé « spiritualité », mais qui est pour moi la place et le rôle de l’Humain en incarnation sur la planète que certains appellent Urantia-Gaia et que je nommerai plus simplement Mère Terre.

J’ai ainsi passé quelques temps désagréables et inconfortables après avoir réalisé tous les mensonges et les conditionnements sur lesquels je m’appuyais et qui étaient ma vérité, que ce soit la religion catholique (pourtant abandonnée depuis longtemps), la Bible (idem), les celtes et le druidisme, les mythologies (grecques et romaines principalement), mais aussi le New Age avec ses blogs sur l’ère du Verseau et les canalisations en tous genres reçues et diffusées un peu partout.

Puis, de ce champ de ruines, j’ai commencé à extraire ces points qui faisaient vibrer mon Être et qui sont devenus Ma Vérité.
Moi qui acceptais des portions entières de croyances individuelles assénées par d’autres comme autant de Vérités Absolues, je n’en garde maintenant qu’une ou deux bribes par-ci, par-là.

Que de changement à l’intérieur !

Seulement, si je me sens poussée à vous partager mes nouvelles compréhensions et visions, c’est parce que je suis attentive à les vivre pour celle qui s’est incarnée comme ma petite-fille et un certain nombre d’Esprits comme elle.

Pour l’instant, la vie sur Mère Terre est rythmée non pas par un quelconque calendrier issu de l’humain mais par les entités planétaires et la connexion à notre coeur.

Bientôt dans cette réalité temporelle linéaire, à la fin octobre/début novembre du calendrier actuel, se vivra ce que j’ai appelé : La Porte de l’Hiver, l’entrée dans les énergies de l’hiver selon la Médecine Traditionnelle Chinoise ou dans la saison sombre selon les celtes. A cette période de l’année, les voiles entre les mondes sont plus fins. Les jours sont de plus en plus courts.

L’humain se trouve ainsi au contact avec ce que l’on peut appeler le bas astral, ses peurs, ses ombres, et les différentes énergies/entités qui les portent. C’est la plongée dans la grotte, dans le ventre de la Terre.
Ces peurs, ces ombres, c’est ce qui reste une fois faite la récolte de la fin d’été et le tri de l’automne. C’est ce qui sera transformé pendant ces quelques semaines du début de l’hiver parce que cela servira de terreau, d’humus, dans lequel sera posé au Solstice d’hiver la Nouvelle Semence de Sens que chacun de nous développera et offrira au Monde l’été prochain.

Cette année, en 2019, je suis incitée à croire que ce passage de la Porte de l’Hiver aura lieu à la Nouvelle Lune du 28 octobre, car cela coïncide avec les 10 jours de Portails d’Activation Galactique du Calendrier des 13 Lunes du 26 octobre au 4 novembre.

Pour traverser au mieux cette période, notamment pour les enfants (mais aussi pour les grands), j’ai posé la question à l’Univers et c’est Sérénia, la Grande Dragonne Blanche des Contes de Maïa, qui m’a répondu. Elle m’est apparu toute blanche scintillante, entourée d’étoiles paillettes dorées et argentées.
Elle a proposé que ceux qui le ressentent fassent appel à elle pour accueillir ces peurs et ces facettes sombres d’eux-mêmes. Elle nous recouvrira de ces paillettes d’amour dorées pour nous protéger mais aussi pour nous aider à transmuter la non-lumière qui nous fait face. Ainsi ces parties seront intégrées à la Lumière et transmutées ou désintégrées.

C’est elle aussi qui m’a proposé la petite histoire que j’ai écrite plus haut et qui m’a inspirée à confectionner, pour la petite demoiselle qui m’est proche, une « baguette magique » constituée d’un bâton de sauge (de ceux que l’on utilise pour la fumigation) entouré de rubans de différentes couleurs, décoré de cœurs et d’étoiles.

L’aide et le soutien ne se fait plus avec l’épée du guerrier de Lumière, c’est maintenant la Douce Puissance de l’Amour qui est à l’œuvre.

Vous dansez dans mon Cœur chers Ami(e)s des Étoiles Incarnés. Merci de me lire.

Une réflexion sur « Année Nouvelle »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.