Soyez comme les écureuils

Il y a presque 2 ans (c’était à l’été 2017) ont été reçues des informations assez importantes transmises par la famille des Écureuils, si importantes que je les repartage ici car le blog dont elles sont issues va disparaitre bientôt.
Le but n’est pas de créer ou d’amplifier la peur mais de se rappeler les fonctionnements de bon sens de nos grands-parents (ou arrières-grands-parents) dans les campagnes, dans un temps où les supermarchés étaient rares et loin et où l’entraide n’était pas un vain mot.

Présentation de Big, l’écureuil

Je me suis aperçu que vous aviez une excellente faculté d’adaptation, un pouvoir créateur hors du commun, mais aussi le besoin de vous rassurer, de communier.

A la dernière réunion du Tour du Monde (oui, nous les écureuils du monde entier, faisons des réunions, une sorte de conseil des sages des écureuils), il nous est venu de vous partager la Joie de notre organisation.

Il existe beaucoup de types d’écureuils, joyeux, espiègles, sérieux, curieux, mais nous avons tous une organisation commune.

Chaque membre, pour lui-même et sa famille, fait des réserves et s’autogère de manière matérielle, spirituelle, globale, consciente et interconnectée.

Conscients des défis à venir pour vous, nous avons planché sur une liste de conseils, d’outils, d’aide, en quelque sorte une série de noisettes pour vous, pour vous préparer à répondre à vos besoins minimum vitaux.

Votre habitat n’étant pas si différent du nôtre, vos besoins sont presque similaires aux nôtres :

Besoin d’eau, vibrations, besoin de nourriture, besoin d’abri, chaleur, cœur, besoin de lumière, de joie, d’amour, de communiquer.

Maintenant que nous avons fait le tour de ces questions, passons au très pratique.

Fiche pratique AU CHAUD CHEZ SOI, établie selon les conseils des écureuils

L’objectif est d’avoir 15 jours de réserve, d’autonomie à la maison en cas d’isolement, de confinement ou de rupture de la normalité (Exemples de situations : coupure prolongée de courant, routes coupées en raison d’une tempête, grèves entraînant des ruptures d’approvisionnements (carburant ou autres), incident industriel ou nucléaire…) pour soi et les autres.

L’endroit de stockage est important. Les réserves doivent être à l’abri de la lumière, rangées au sec, de préférence dans des contenants pouvant être déplacés (sacs résistants, malles, boites plastiques, …)

Le contenu est à adapter selon votre milieu de vie et vos habitudes. Voici une liste de bon sens :

– Des réserves d’eau potable prêtes à l’usage pour boisson, cuisson et hygiène (5 L/jour/personne)

– Prévoir aussi un filtre à eau permettant de rendre potable l’eau de pluie, de rivière ou de source (filtre céramique/ charbon à gravité type Berkey / Katadyn / Petit sawyer…)

– Des stocks de nourriture sèche nutritive (environ 10kg pour 15 jours pour 1 personne) : céréales et légumineuses (à cuire ou à faire germer : riz, quinoa, lentilles, haricots rouges…), spiruline, miel (2x 500g), oléagineux (entiers ou en purée), MRE (rations de survie de bateau…), soupes lyophilisées, fruits secs…

– Du matériel pour cuisson et/ou pour chauffer de l’eau (réchaud à gaz avec bouteilles d’avance)

– Un chauffage alternatif et ses réserves de combustible (bois, gaz…), surtout si vous ne chauffez qu’avec des radiateurs électriques (ne pas dépendre d’une seule source d’approvisionnement)

– Des couvertures supplémentaires en laine, couettes ou sacs de couchage chauds

– De quoi vous éclairer (bougies + briquets/allumettes, lampes à pile R6 avec piles d’avance stockées à part, lampe à huile, bâtonnets lumineux, …)

– Une radio à piles (piles + piles de rechange stockées à part), des talkie-walkie

– Une trousse de premier secours pouvant contenir :

-> Gants en nitrile ou en latex
-> Pansements
-> Bandes
-> Sérum physiologique
-> Gel hydroalcoolique
-> Compresses de gaze
-> Ciseaux, pince à épiler et 1 ou 2 aiguilles (échardes), tire-tique
-> Sparadrap
-> Épingles à nourrice
-> Compresse hémostatique
-> Bandage compressif (israélien)
-> Huiles Essentielles si vous avez les connaissances appropriées
-> Livres « Gestes qui sauvent / Premiers secours » (Pompiers ou Croix Rouge), « Bible des Huiles Essentielles »
-> Briquet

– Jerrican d’essence (si possibilité de stocker en toute sécurité)…

– …

Il est préférable de stocker ces choses le plus possible au même endroit pour plus de facilité et de contrôler 1 fois par an l’état du stock et les dates de péremption.

Une réserve de noisettes est une réserve de noisettes, elle n’est pas nominative. Une noisette, ça se partage …

D’autres conseils en complément sont à venir …

PS : ce sont ces vidéos de Pierre de Châtillon qui m’a incitée à partager à nouveau ces conseils de l’Ecureuil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.